La ménopause c’est quoi

Définition de la ménopause

La ménopause est un processus physiologique naturel, étape obligatoire dans le cadre du vieillissement de la femme. Elle consiste en un arrêt d’ovulation par épuisement de tous les follicules primordiaux situés dans les ovaires et responsables durant la vie génitale de la libération des ovocytes dans les trompes utérines. Il en résulte un arrêt des cycles menstruels par arrêt de la sécrétion en oestrogènes. La ménopause est souvent précédée par la péri-ménopause, période pendant laquelle les activités ovariennes sont ralenties et les hormones féminines diminuent. La ménopause survient chez les femmes entre 45 et 55 ans en moyenne et, dans quelques cas, au-delà de ces limites.

Symptômes de la ménopause

Il est important de faire la différence entre les symptômes apparaissant jusqu’à l’arrêt des règles et les troubles dus à une carence prolongée en œstrogènes.

Les troubles climatériques

Les troubles qui apparaissent au cours de la ménopause (troubles climatériques) sont dus à la baisse relativement rapide du taux d’œstrogènes. Un tiers des femmes se plaint de forts symptômes qui ont valeur de maladie, un tiers mentionne des troubles légers et un autre tiers déclare ne souffrir de quasiment aucun symptôme. La durée de ces symptômes est très variable, elle peut aller de quelques mois à plusieurs années.

Les facteurs qui augmentent le risque de souffrir de troubles climatériques sévères sont:

  • Le tabagisme
  • Le surpoids
  • Le manque d’activité physique
  • Une situation socio-économique modeste

Parmi les principales manifestations aiguës de la ménopause, on trouve:

  • Les symptômes appelés ”vasomoteurs”: bouffées de chaleur, accès de sueur, étourdissements, vertiges
  • Les troubles sanguins: saignements faibles, abondants, prolongés, légers saignements avant et après les règles, cycles irréguliers, absence de saignements
  • Les troubles du sommeil
  • La réduction de la fertilité et les troubles de la fonction sexuelle: environ la moitié des femmes se plaint d’une réduction de l’envie sexuelle; 20-45% souffrent de troubles de l’excitation, 26-30% de troubles de l’orgasme et 20-45% de douleurs lors des rapports sexuels
  • Une instabilité émotionnelle et psychique, une humeur dépressive, des troubles de la mémoire

Les premières bouffées de chaleur apparaissent généralement au cours de la nuit sous la forme d’accès de sueur et perturbent le sommeil. Les bouffées de chaleur qui apparaissent après la consommation de café ou des situations d’excitation émotionnelle indiquent que ces symptômes peuvent être dus à la ménopause.

Si des sensations de chaleur apparaissent, surtout pendant la journée, et qu’elles ne peuvent être attribuées à des évènements précis, il est peu probable que les modifications hormonales en soient la cause.

Le moment de l’apparition des troubles non spécifiques aide à identifier s’il s’agit de symptômes liés aux modifications hormonales ou non. La prise de poids et la rétention d’eau observées essentiellement avant les saignements menstruels et qui disparaissent après les règles sont également un signe de déséquilibre hormonal, souvent provoqué par le déficit en progestérone.

Les femmes ne doivent pas se résoudre à accepter ces symptômes! Renseignez-vous auprès de votre gynécologue sur le traitement possible. Ce traitement peut être prescrit sur une courte durée mais aussi à plus long terme afin de prévenir l’apparition ultérieure de troubles dégénératifs.

Modifications dégénératives liées à l’âge

Les hormones ovariennes, en particulier les œstrogènes et la progestérone, ont un effet protecteur contre plusieurs maladies. On pense par exemple que les hormones sexuelles féminines chez les femmes plus jeunes contribuent largement à réduire le risque de développer une maladie cardiovasculaire.

L’arrêt de la production de progestérone et d’œstrogènes après la ménopause peut accélérer les troubles suivants:

  • Troubles osseux et articulaires (ostéoporose, arthrose, douleurs articulaires)
  • Maladies cardiovasculaires
  • Prise de poids
  • Modifications de la peau et des cheveux (rides, perte de cheveux ou croissance gênante de cheveux sur des zones inhabituelles)
  • Douleurs au niveau génital ou urinaire: Sécheresse vaginale, incontinence et infections urinaires récurrentes

L’arrêt de la production hormonale est un processus “normal” lié à l’âge. Toutefois, il peut fortement affecter la qualité de vie des femmes après la ménopause et augmenter le risque de développer certaines maladies. Étant donné que ces troubles n’apparaissent que des années après la ménopause, le délai pour instaurer un traitement hormonal préventif est donc suffisamment long.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *