Comment commencer à méditer?

Tout d’abord, avant de commencer à méditer, choisissez un moment et un endroit où vous ne serez pas dérangé pendant toute la durée de votre séance de méditation.

Lorsque vous débutez, vous pouvez décider de vous mettre à l’écart 10 ou 15 minutes le temps de votre séance. Sachez qu’il est préférable de consacrer quelques minutes par jour pour méditer, plutôt que de le  faire de manières intensives et non régulières. Avec le temps, vous constaterez que vous serez de plus en plus à l’aise et serez encouragé pour augmenter le temps de vos séances de méditation. Si vous le pouvez, fixez vous à terme un temps supplémentaire pour réaliser deux séances de méditation de 20 minutes par jour. La recherche a montré que la sommes des temps à méditer conduit à une meilleure santé et contribue à réduire le stress de la vie quotidienne.

Une façon de méditer: la technique zazen.

Mais déjà, qu’est ce que le zazen?

“Zazen est la posture principale du bouddhisme zen. Cette technique de méditation assise est au cœur de la pratique du zen, c’est également la posture qu’utilisait le Bouddha tout au long de ses méditations. Pendant zazen, l’important est de se concentrer sur la posture en elle-même, la maintenir correctement, et sur la respiration. Elle permet ainsi de développer la concentration, d’être serein et encore permettrait d’unifier et d’améliorer esprit et corps. Le mot japonais, Shikantaza a pour sens : seulement s’asseoir, ce qui caractérise bien à la fois toute la difficulté et toute la simplicité de la pratique zazen.”

Organisez-vos séances.

Choisissez un moment de la journée où personne ne peut venir vous déranger. Idéalement choisissez toujours le même. Trouvez un endroit où vous vous sentez à votre aise et où vous pouvez vous détendre. Certaines personnes estiment que pratiquer la méditation avant toute chose le matin, représente la meilleure manière pour elles. D’autres, dont moi-même, méditent le soir avant d’aller dormir.

Les différentes techniques de méditation diffèrent en fonction du degré de concentration et selon la manière ou les pensées étrangères sont traitées. Dans certaines techniques de méditation, l’objectif est de se concentrer tellement intensément qu’aucune pensée étrangère ne peut advenir.

Dans d’autres techniques de méditation, la concentration est plus détendue de sorte que les pensées étrangères arrivent facilement. Lorsque ces pensées étrangères sont découvertes, on les rejette automatiquement et on retourne à la méditation pure d’une manière décontractée. Les pensées qui viendront à l’esprit, seront souvent des choses que vous aviez refoulées ou supprimées et elles vous permettront de redécouvrir des choses cachées dans votre mémoire. Cette ouverture d’esprit aura un effet psychothérapeutique certain.